Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
Erasmus +

Les 1ère bac pro, lycéens au spectacle vivant

Rappel du dispositif
L'accueil dans la salle de classe des 1ère bac pro d'une forme théâtrale légère suivie d’un échange avec les artistes. Ce spectacle sensibilise
les jeunes à l’approche théâtrale par trois mises en scène différentes d’un même texte. Deux spectacles seront en tournée en 2019-2020
Une première petite forme, intitulée Mille Jours, est issue de la scène d'exposition de Mille francs de récompense de Victor Hugo.
Elle tournera en Bourgogne.
Mise en scène : Kheireddine Lardjam / Cie El Ajouad.
Interprétation : Étienne Durot et Romaric Bourgeois

Les élèves ont été très intéressés par d’une part cette proposition dans leur classe, ont aimé changé leurs habitudes en étant un peu bousculé par ce « spectacle » court.
Mais ils ont aussi été très actifs dans les échanges qui a eu pour objectif certes de parler de la proposition artistique mais aussi de faire évoluer le regard porté sur l’autre - élèves envers les comédiens, mais aussi les comédiens vers les élèves du secteur agricole. Ces échanges ont permis d’évoquer de multiples sujets sur les différents métiers des uns et des autres
fh26 1 2020jpg
  • La participation à un atelier de sensibilisation, conduit par des artistes professionnels du spectacle vivant. Les élèves ont participé à une journée d’atelier cirque à l’Espace des Arts conduit par Benjamin Baudot artiste circassien de la Cie Boumkao et intervenant. Toute la journée les élèves ont participé par groupe à des ateliers de pratiques circassiennes, ont découvert une autre façon de percevoir son corps mais aussi l’univers artistique et culturel (avec notamment la découverte du théâtre et ses coulisses)
  • La sortie le mercredi 15 janvier au spectacle Léonie et Noélie de Karelle Prugnaud programmé par l’Espace des Arts, structure culturelle partenaire de l'établissement.
    https://www.theatre-contemporain.net/video/Leonie-et-Noelie-Extraits
fh26 3 2020jpg  fh26 3 2020jpg

 

Léonie et Néolie ont 16 ans, elles sont jumelles monozygotes.
Des toits d’une ville, elles contemplent un incendie qu’elles ont provoqué et jaugent leurs défis presque éteints. Pour l’une le contrôle des mots pour l’autre la stégophilie, le vide et l’action. Elles sont dans une performance limite où elles dépassent les humiliations de leur enfance
Ce sera l’occasion d’aborder en classe avec les élèves, d’une part la mise en scène et en espace du texte proposé mais aussi les questions liées à l’enfance, le passage de l’adolescence à l’âge adulte avec sa part de peur et rébellion. Ainsi que la découverte du street runner.
fh26 4 2020jpg

 

Un voyage riche de découvertes...

martinique1

Dans le cadre de leur formation de BTS Productions Animales, vingt étudiants du lycée agricole de Fontaines sont partis à la découverte de la MARTINIQUE.

Dans le cadre de notre formation, nous avons un module d’initiative locale qui s’intitule « Coopération internationale » . L’objectif de celui-ci est l’organisation d’un voyage d’étude pour découvrir un nouveau territoire autant sur l’aspect professionnel que sur l’aspect culturel. Ce projet sert à l’obtention du BTS par le biais d’une note CCF. (Contrôle en cours de formation).
Suite à de nombreuses réflexions, le choix de notre destination s’est porté sur la Martinique car nous avions envie de découvrir un département français qui nous était jusqu’alors inconnu. De plus, une connaissance était sur place, M Jean Baptiste GOUGEON, ancien directeur de l’exploitation du lycée de Charolles.

En amont du voyage, il a fallu faire preuve d’une grande organisation et de beaucoup de communication entre étudiants et formateurs. Cela a nécessité de nombreuses heures de cours et de nombreuses heures sur notre temps libre. Le plus difficile pour l’agencement du planning de la semaine était la communication avec le département d’outre-mer puisqu’il y a un décalage horaire de 6 heures en moins par rapport à la métropole.
Nous sommes partis le vendredi 18 octobre 2019 de l’aéroport de Paris Orly à 13H15. Le vol a duré 8 heures.
Nous avons atterri à Fort de France à 15h30 heure locale.
A notre arrivée, nous avons récupéré les véhicules de location, puis nous sommes allés au logement pour rencontrer la propriétaire.
Le samedi, nous avons visité l’exploitation du lycée agricole du Robert avec son atelier d’aquaponie. Il s’agit d’une technique qui allie l’élevage de poissons et la production de plantes. Les plantes permettent le recyclage de l’eau des poissons en fixant les nutriments dont elles ont besoin pour se développer. Cela permet de recycler l’eau. L’après-midi nous avons parcouru une dizaine de kilomètres pour la découverte de la presqu’île de la Caravelle.
Le dimanche nous avons visité le Centre de découverte des sciences de la terre au pied de la montagne Pelée, visite qui a été suivie de son ascension.
Le début de semaine s’est déroulé avec la visite de l’exploitation agricole du Gallion de M ….. qui élève 100 femelles zébus. L’après-midi, nous avons découvert l’IFREMER (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer) puis rencontré un producteur en pleine mer de saint pierre, poisson le plus consommé en Martinique.
Le mardi, la journée a été dédiée à la banane avec la visite d’un centre d’empotage puis d’une bananeraie où nous avons rencontré un producteur de bananes et assisté à la récolte. La fin de la journée s’est déroulé avec deux intervenants de la filière banane du nom de BANAMART. Cette journée particulièrement intéressante nous a permis de découvrir toute l’organisation de la filière banane.
Le mercredi a été consacré à la découverte de la filière canne à sucre avec la visite de la distillerie JM à Macouba puis à la présentation de la plantation et du parc matériels.
Jeudi, nous sommes allés à la Ferme de Perrine, ferme pédagogique où nous avons pu déguster un repas local :
saint pierre,ragoût de boeuf, de porc et de coq, banane cuite et igname. L’après-midi s’est organisée une visite avec M Lucien Louri, producteur de cacao et de café.
Vendredi matin, nous avons visité la station météo du Lamentin puis, dans l’après-midi, nous avons visité l’exploitation de M. Aurore, éleveur de zébus, de Blondes d’Aquitaine et engraisseur de taurillons croisés (zébus/Blonde d’Aquitaine, zébus/Gascons, zébus/Limousin). Il est également éleveur de chèvres et de moutons.
Le samedi, nous avons découvert l’hippodrome du Lamentin avec M Jean-Louis, gérant d’un élevage de chevaux de course. La dernière visite du voyage était le Jardin de Balata où nous avons pu voir de nombreuses variétés tropicales.
Nous avons décollé de Fort de France le même jour à 22h et avons atterri à Paris Orly à 11h heure locale.

Ce voyage nous a permis de développer notre sens de l’organisation et appris la prise d’initiative. De plus, il nous a permis d’acquérir de nouvelles compétences, de vivre une nouvelle expérience, de découvrir la vie en communauté.
Il nous a, à titre professionnel, fait découvrir des systèmes d’élevage et des techniques de production qui nous étaient inconnus.
Il nous a surtout fait découvrir de nouveaux modes de vie et de nouvelles cultures et confrontés à la différence.

Les étudiants de BTS PA 2.


 

Les journées portes ouvertes du CFA Agricole de Saône et Loire 2020.

20191205151129 00001 Personnalisé


 

Ginette KOLINKA revient au lycée de Fontaines pour témoigner...

Pour la seconde fois, Ginette Kolinka, 94 ans, rescapée des camps d’Auschwitz-Birkenau viendra à Fontaines raconter son histoire.

Ginette Kolinka qui fait partie de l’Association des Déportés d’Auschwitz sillonne en effet la France entière pour raconter aux jeunes générations son histoire, parler de la Shoah….

fh21 1 2020

fh21 2 2020

Elle interviendra au lycée dans le gymnase sur deux temps:

  • Le mercredi 4 décembre à 10h45 pour les élèves de Chatillon sur Seine (La Barotte), Fontaines, Gueugnon, Charolles et Dannemarie Sur Crête.
  • Le jeudi 5 décembre à 10h45 pour les élèves des lycées agricoles de Bourgogne Franche-Comté (10),le collège Louise Michel de Chagny et le Lycée Pontus de Tiard .

Ginette Kolinka sera reçue par Monsieur Gilles PLATRET, Maire de Chalon sur Saône mercredi après midi.

Ginette Kolinka a publié un livre cette année, « Retour de Birkenau », disponible au CDI. fh21 3 2020


 

Début du chantier avec la commune de Lalheue - CFA 71 site de Saint Marcel

Quelques photos, du début des travaux d'aménagement de la place du village de Lalheue. Un chantier réalisé par les apprentis en classe de Terminale BAC PRO Aménagements Paysagers qui ont renové entièrement la place !

Encore un partenariat très riche pour la formation des apprentis, qui ont montré beaucoup de motivation et de sérieux, pendant ce chantier.

Suite du chantier en mars avec les plantations et les gabions. 

 

74918014 2649243575121535 6908142011543453696 o Personnalisé

74469520 2649243785121514 4173069943681581056 o Personnalisé


 

Mesurer les émissions de méthane sur le troupeau de vaches laitières : quelle utilité ?

Depuis la rentrée, l’exploitation de Fontaines conduit un travail de mesure de l’émission de méthane sur un lot de vaches laitières, en partenariat avec l’Institut de l’Elevage et la chambre d’agriculture de Saône et Loire.

Depuis quelques années, l’élevage est accusé d’être responsable d’émissions importantes de méthane, gaz contribuant à l’effet de serre, responsable du changement climatique en cours.

Dans ce contexte, les professionnels de l’élevage cherchent à réduire les émissions de méthane de l’élevage, en utilisant différentes méthodes :
- modes d’élevage,
- alimentation,
- sélection génétique.

C’est dans ce dernier thème que s’inscrit la présente étude. Ainsi, les mesures réalisées sur notre troupeau vont contribuer à l’élaboration d’un index génétique, estimant la production de méthane de l’animal.

Pour conduire cette étude, l’exploitation a obtenu la mise à disposition d’un outil de mesure, appelé « Greenfeed », commercialisé par la société C-Lock (USA).

Le fonctionnement de l’appareil est le suivant :
- les vaches laitières sont attirées dans l’appareil par une distribution de petites quantités d’aliment en plusieurs fois (l’objectif est que l’animal reste au moins 4 minutes à chaque passage, avec un maximum de 12 passages par jour).
- Lorsque les vaches consomment l’aliment, le gaz qu’elles éructent est aspiré et analysé.
- A partir de ces enregistrements ponctuels, l’appareil calcule une quantité totale de méthane émis pour chaque animal (par jour).

Deux études en une !

Parallèlement, l’Institut de l’Elevage cherche à développer un nouvel outil pour mesurer les émissions de méthane : le Laser Methane Detector (LMD).

Cet appareil, nettement moins onéreux que le Greenfeed, nécessite un calibrage , auquel nous participons, grâce à la réalisation de plusieurs séries de mesures.

Cette étude conduit spécifiquement sur le troupeau laitier et ayant une approche à l’animal, ne doit pas nous faire oublier, que le raisonnement de l’émission de gaz à effet de serre de l’élevage doit se raisonner au niveau de l’exploitation, voire du territoire.

fh8 1 2020fh8 2 2020

Jérôme BERTHOLON


 

Cérémonie de remise du drapeau Rhin et Danube au CFA 71 - site de Gueugnon

Ce jeudi 07/11, pour la première fois, en France, le souvenir Français a confié un drapeau patriotique à un établissement technique. Le drapeau Rhin et Danube sera donc, entre les mains des apprentis du CFA, pour une durée de 1 an. Un grand merci à nos 3 apprentis Anthony, Elodie et Alexis qui se sont vus remettre le drapeau. Et un grand merci au souvenir français et aux différents organisateurs, pour cette initiative. C'est une grande fierté pour le CFA.

IMG 20191107 WA0045

IMG 20191107 WA0046

IMG 20191107 WA0049


 

LES BTS PA DES CARAÏBES
Voyage en Martinique

Etudiants en deuxième année de BTS Productions Animales, nous partons en voyage d’étude en Martinique, du vendredi 18 au dimanche 27 octobre 2019.

Ce voyage a des objectifs multiples.

Tout d’abord pédagogique, en effet, il sert de support à une évaluation orale dans le cadre de nos contrôles continus en cours de formation.

Ensuite professionnel, par la découverte de nouvelles cultures et modes de production inconnus en métropole, comme les plantations de banane, une distillerie de rhum, des élevages atypiques (zébus, aquaculture…). Notre programme de la semaine promet d’être riche de connaissances nouvelles.

Enfin, culturel, puisqu’il nous permettra d’aller à la rencontre d’un territoire cher à la France bien que très éloigné de notre hexagone.

Ce voyage d’étude est pour notre promotion de 21 apprentis une véritable conduite de projet (cahier des charges, carnet de voyage, restitution).

A notre retour, nous vous présenterons la restitution de notre voyage, auprès des classes de STAV (première ou terminale), de nos entreprises et de nos sponsors. Le personnel ainsi que l’équipe éducatif seront conviés à celle-ci.

Suivez notre expérience durant notre voyage sur notre page Facebook « Les BTS PA des Caraïbes, voyage en Martinique ».Et bien sûr nous soutenir financièrement avec notre cagnotte en ligne LEETCHI (Voyage d’étude en Martinique des BTS PA), ou lors des quelques ventes de gaufres prévu avant notre départ.

LES BTS PA 2

fh6 1 2020


 

Les apprentis paysagistes du site de Gueugnon, valorisent le monument aux morts.

Les apprentis paysagistes du site de Gueugnon en chantier à Clessy avec l'entreprise Daniel Moquet de Gueugnon.
A l'approche de l'inauguration du monument aux morts à Clessy, les apprentis ont été sollicités pour aménager les lieux (décaisser le sol, tendre une bâche, couler le gravier et le sable, rouler une couche de gazon...).
Un grand merci à M. Thomas Caillet de l'entreprise Daniel Moquet et à son équipe pour leurs explications et pour le temps consacré aux apprentis.

IMG 20191021 150907

IMG 20191021 160021


 

« Au nom de la terre »

Les apprentis BTSA ACSE par apprentissage du CFA de Gueugnon ont organisé, une rencontre autour du film « Au nom de la terre ».

La foule était nombreuse jeudi 10 octobre au soir au cinéma Danton de Gueugnon pour assister à la première séance du film événement d’Edouard Bergeon « Au nom de la terre », avec Guillaume Canet dans le rôle principal.

Dans le cadre de leurs cours d’Education Socio Culturelle, les BTSA ACSE du CFA de Gueugnon, accompagnés par leur formatrice, Chantal Gien, avaient organisé pour cette occasion une rencontre-discussion après la séance autour de la thématique des dangers de suicide dans le domaine agricole.

« C’est une thématique qui nous touche et qui ne doit pas être tabou. Nous sommes tous des futurs exploitants et nous devons être conscients des problèmes de surmenage et des conséquences dramatiques qui peuvent en découler » indique Rémi Briel, apprenti de la classe de BTSA.

A l’issue de la projection, les spectateurs sont restés pour échanger leurs points de vue sur le métier, ses difficultés, mais pour également délivrer un message d’espoir et de confiance dans l’avenir de la profession. « C’est à vous, les jeunes, de communiquer et de donner une bonne image de la profession. Vous avez les moyens de le faire avec les réseaux sociaux. N’hésitez pas à partager les beaux moments de vos professions et à communiquer sur la qualité de vos produits, c’est comme ça que la profession pourra remonter la pente et éteindre l’agribashing qui sape le moral des agriculteurs » indique un spectateur de la salle.

Les apprentis de la classe de BTSA avaient également invité des acteurs de la profession et notamment d’organismes comme la MSA. « Il faut bien prendre conscience que les agriculteurs ne sont pas seuls, ils peuvent être accompagnés par des travailleurs sociaux d’organismes agricoles, formés et par beaucoup d’autres interlocuteurs. Le plus risqué est de s’enfermer dans la solitude ».

La soirée s’est clôturée par un verre de l’amitié pour poursuivre les discussions.

Cédric Guyon

72062583 10216931725258959 8347218121722953728 n Personnalisé

72334256 2430970147116906 8099595149526433792 n Personnalisé


 

Facebook

Suivez nous sur Facebook

Journées portes ouvertes

Journées portes ouvertes

Erasmus +

Erasmus
Coopération internationale

Webradio

L'ALESA (association des lycéens, étudiants, stagiaires et apprentis) du lycée de Fontaines a sa web radio. Venez la découvrir en cliquant ici :

Webradio

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr

2017 MAAlogos fse region 2017

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation