« Dis-moi dix mots », ou l’art de sensibiliser à la langue française

Au lycée agricole de Fontaines, en Saône-et-Loire, des lycéens se sont passionnés pour l’opération annuelle de sensibilisation à la langue française initiée par le ministère de la Culture. À partir de dix mots imposés, il s'agit de laisser libre cours à sa créativité. Céline Douvre-Joblot, leur professeur de français, raconte cette belle expérience… qui les a emmenés bien plus loin que prévu !

dis moi dix mots

«Lorsque j’ai proposé ce projet, je ne peux pas dire que ce fut un franc succès», s’amuse Céline rétrospectivement. Pendant 8 mois, à raison d’une heure par semaine, ses 28 élèves de secondes général et pro se sont demandés ce qu’ils allaient bien pouvoir faire de chafouin, champagné, dépanneur, dracher, fada, lumerotte, poudrerie, ristrette, tap-tap et vigousse. Des mots d’origine provençale, belge, sénégalaise, suisse ou canadienne, tous accueillis par la langue française. «Nous avons travaillé sur les métaphores, en nous inspirant de la nature et de l’agriculture, des domaines qui leur sont familiers», poursuit Céline. «Ainsi, ils ont eu l’idée de parler du chant des mots, de ce qu'ils nous disent, et c'est vite devenu le champ des mots.» La métaphore ne demande alors qu’à être filée : écrire, c'est planter des mots comme des graines, les faire grandir, les nourrir, désherber, élaguer, arracher, et en planter de nouveaux… Un travail qui a permis aux deux classes d’associer leurs compétences dans un projet commun et de donner vie à deux productions ambitieuses : un guide du jardinier des mots et des sculptures géantes en origami autour de chaque mot.

La langue, un espace vivant et d’accueil

«En abordant les choses comme un jeu, cela nous a conduits à réfléchir à notre langue qui accueille sans cesse des mots venus de tous les horizons. C'est un matériau vivant qui s’enrichit, évolue, qui ne reste pas figé... et qui garde pourtant son identité», continue Céline. Au final, les élèves se sont beaucoup investis dans ce projet, et bien davantage qu’ils ne le pensaient au départ. «Ce qui me semble très important, c’est la fierté qu’ils ont eu à présenter ce projet à un jury national… et peut-être encore plus, celle de "s’approprier l’école"», conclut Céline. «Et je crois aussi que ce travail leur a fait sentir combien une identité peut être forte, vivante, tout en étant ouverte et plurielle. C’est particulièrement précieux à l'heure où les questions d'identité, d'accueil et de respect sont plus que jamais d'actualité. Changer notre regard, c’est l’affaire de tous.»

Découvrir le livret des élèves Le champs des mots

Lien vers le site internet du ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt


 

fh14 1 2017

Nous sommes les élèves de la classe de 1ère Bac Pro SDE (Systèmes à Dominante Elevage) par la voie scolaire .

Nous sommes 21, dont 7 filles, passionnés par l'élevage en général. Même si nous ne sommes pas tous fils ou filles d'agriculteurs mais nous espérons travailler dans le domaine, soit par une installation, soit en tant salariés, techniciens, assistants vétérinaires, ...

Bientôt nous aurons le plaisir de vous retrouver au Salon de l'Agriculture à Paris pour rencontrer le public, promouvoir notre belle région Bourgogne - Franche Comté, et surtout vous présenter nos mascottes, la vache Héroïne et sa fille Nefertiti !

La classe de 1ère Bac Pro SDE scolaire

fh14 2 2017


 

Sortie des 2ndes BAC AP/PH - ST MARCEL

C'est suite à un travail initié en classe autour du portrait et de l'autoportrait qu'un groupe d'élèves de secondes du CFA de Saint-Marcel est venu dévoiler ses talents d'artiste graveur au musée Denon.

A l'issue d'une visite guidée consacrée aux différents types de portraits et à la technique de la gravure, place à la pratique par le biais de deux ateliers (gravure et collage de portraits) auxquels ils ont participé.

2nde1

2nde2

2nde3

2nde4


 

Silence, on tourne !

une démarche de capitalisation sur un système d'élevage agroécologique

7558E1

Après deux mois d'analyse, les étudiants BTS ACSE 2ème année du LEGTA de Fontaines sont allés restituer leur travail auprès des associés du GAEC SEVE-LABILLE, exploitation de polyculture-élevage bovin allaitant située à Germagny (71).
Cette restitution a été complétée par une interview des agriculteurs visant à présenter leur stratégie et les raisonnements qui ont permis d'aboutir à un système triplement performant, éléments qui appraîtront dans une vidéo inscrite dans le cadre de l'animation agro-écologie du Réseau Rural Régional.

Bientôt sur vos écrans !

Pour voir ou revoir la vidéo tournée l'an dernier sur un système laitier économe et performant en Bresse : https://youtu.be/3zEDr69eL2Q

contacts :
Joris DEVILLE, Guillaume DUPUITS

MAAF RR BFC


 

La fontaine des curiosités
Projet artistique des terminales bac pro (voie scolaire), une semaine peu banale

Nous, la classe de terminale bac pro, avons travaillé sur un projet artistique, (les 7 et 8 novembre qui seront suivis par 3 autres jours les 23, 24 et 25 novembre) dans le cadre de notre diplôme de bac pro. Ce projet fait suite à notre voyage à Lyon et à la visite au musée des Confluences l'année dernière où nous avons découvert une exposition intitulée « Dans la chambre des merveilles », sorties des réserves du musée, listes vertigineuses d'objets étranges, rares et recherchés….

On nous a alors proposé de créer un cabinet de curiosités tel que celui du musée, pour notre propre projet.

Il a démarré lundi 7 novembre avec Julia Morlot, plasticienne dijonnaise, qui nous accompagne dans la création de nos différentes installations.

Voici quelques images après ces 2 jours

fh9 1 2017

fh9 2 2017

fh9 3 2017

Nous reprenons ce projet le 23 novembre, vous pouvez passer voir les ateliers de fabrication dans la salle poly : platresempruntes de pieds, installations plastiques, création d'hybrides, coiffes…
Exposition prévue le vendredi 25 novembre à 15h dans l'ancienne salle de traite transformée pour l'occasion en chambre des merveilles fontenoises….

Clément, pour la classe de terminale bac pro.


Voyage des terminales S en Touraine

Cette année, la classe des Terminales S, à l’occasion de leur voyage d’étude s’est rendue pendant 4 jours en Touraine. Hébergés à Avoine, une petite commune proche ce Chinon, les élèves accompagnés de Denis Gros, Sébastien Desmichel et Géraldine Sarron ont pu découvrir la région des Pays de la Loire et notamment le Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine au travers de visites riches et variées dont l’objectif principal fut de découvrir un territoire dans sa globalité, support de l’oral en EAT spécifique en fin d’année.

Dès le mardi après midi, la classe s’est rendue à la maison du Parc Naturel Régional où leur a été présenté le territoire dans son ensemble avec ses enjeux et ses contraintes.

fh7 1 2017

Le mercredi matin, les élèves se sont rendus dans une exploitation viticole « La Chevalerie » (avec l’appellation Bourgueil) et ont pu découvrir la production de vin biologique grâce aux explications du chef d’exploitation du domaine et du chef de culture, un ancien élève qui s’est passionné par le métier de la vigne et du vin en partie grâce notamment aux premières vendanges qu’il a fait lorsqu’il était en classe de seconde au lycée de Fontaines.

L’après midi du mercredi fut consacré à la visite d’un zoo, le Bioparc de Doué La Fontaines avec au programme la découverte des enjeux de la protection animale et notamment la girafe du Niger.

La journée du jeudi, la classe divisée en deux groupes s’est rendue à la centrale nucléaire de Chinon et aux Jardins de Rabelais, entreprise familiale spécialisée dans la production hors sol de tomates cerises.

fh7 2 2017

La fin du séjour a été marqué par la visite de deux exploitations agricoles de la région, aux enjeux et techniques différentes puisque l’un avait la particularité était d’être producteur ovin mais aussi truffier et producteur de safran et le second un céréalier de 400 hectares.

fh7 3 2017

En deux mots, le voyage fut enrichissant, aux thématiques variées ; le tout dans une ambiance conviviale et joyeuse.

Victorine Kauffmann et Géraldine Sarron


Un projet d’échange européen France/République Tchèque ambitieux !

fh6 1 2017


Sous l’impulsion de Madame Moquet, professeur d’Éducation Sociale et Culturelle, les classes de première année BTSA Productions végétales et de BTSA Productions Animales du CFA de Fontaines ont pour projet d’organiser un échange scolaire avec un lycée agricole et une école vétérinaire Tchèque.

Ce projet est lié à la Prise d’Initiative et à la Communication inscrit au programme de ce niveau d’étude qui permet aux étudiants de mettre en œuvre leurs connaissances, une méthodologie afin de réaliser ce projet, développer la capacité à communiquer, à s’exprimer, à apprendre et à s’adapter.

La mise en œuvre de 7 Projets d’Initiatives et de Communication connectés au sein des deux classes permettra la réalisation de cet échange européen.

Le premier échange au  lieu au mois de juin 2017 avec la venue des étudiants Tchèques. Un site internet et une page Facebook seront mis en place afin de suivre l’évolution de ce projet.


Accueil des slovaques 2016

Depuis 11 ans, le Centre de formation et d’apprentis (CFA) de Saône-et-Loire échange avec la Slovaquie. Jeudi, au Relais Emploi, une délégation de 30 élèves étrangers bénéficiait ainsi d’une réception. À travers ce partenariat, les étudiants en agriculture, hôtellerie et tourisme ont la chance de pouvoir découvrir un nouveau pays. Ainsi, au printemps, les apprentis du CFA se rendent à Dunajska Streda pour découvrir une nouvelle culture. Les Slovaques, eux, viennent ici pour l’automne.

slovaques 2016


Insertion et réussite

Le CFA 71 et l’école de la seconde chance de Montceau les mines, ensemble pour la réussite des jeunes.

Ce mardi 20 Septembre, le CFA 71 – site de Gueugnon a accueilli l’école de la seconde chance.

14 jeunes actuellement en pleine réflexion sur leur orientation ont eu l’occasion de découvrir les métiers de nature (Horticulture, Aménagement paysager, travaux forestiers, agriculture, agroéquipement).
Un rappel sur l’apprentissage était indispensable. En effet, il est important de rappeler que l’apprentissage prépare aux mêmes diplômes qu’en formation classique. La découverte des métiers de la nature est primordiale : la diversité de ces métiers est méconnue.

C’est également dans cet objectif que le CFA a répondu à l’appel à projet de la région Bourgogne Franche-Comté. L’action découverte des métiers de la nature, du 17 Octobre au 25 Novembre, permettra aux jeunes (de 16 à 25 ans) de connaître ces métiers et les débouchés.

Après une visite des différents locaux et installations du site, les jeunes ont pu échanger avec des apprentis de CAPa Métiers de l’agriculture (2ème année). Ainsi, ils ont expliqué les démarches qu’ils avaient entreprises pour trouver leur entreprise d’apprentissage, les avantages de cette formation par alternance qui leur permet d’être salarié, le contenu des cours au CFA, une journée « type », leur projet à l’issue de l’obtention de leur diplôme etc …
Les échanges se sont ensuite poursuivis autour d’un café.

Ce partenariat permettra à un jeune de rentrer en formation et de signer un contrat d’apprentissage, pour l’année en cours. Pour les autres, la découverte des métiers continue…

Nous remercions l’E2C et ces jeunes, pour leur collaboration et leur implication.

Photo de groupe


Bienvenue aux élèves de 2nde

Comme l’année dernière, les nouveaux arrivants ont suivi un programme particulier pour faciliter leur intégration et la découverte de l’établissement.

L’action a débuté les jeudi 1er et vendredi 2 septembre avec la découverte des thématiques spécifiques, en atelier.
Par groupe d’une vingtaine d’élèves, ils ont pu suivre plusieurs activités :

  • découverte de l’exploitation, du CDI, des laboratoires,…
  • présentation du fonctionnement de l’ALESA
  • réalisation d’un travail en groupe (coopération entre élèves) : création d’une « signalétique poétique » pour chaque bâtiment du site,
  • travail et réflexion sur leur méthodes d’apprentissage

Le temps d’intégration s’est poursuivi le mercredi 7 septembre. Un jeu de piste sur la commune de Fontaines a permis aux jeunes de découvrir leur nouvel environnement.

La matinée s’est terminée par un pique nique convivial au parc du Baron de Sainte Suzanne.

Tout au long des ces journées, les élèves ont eu un comportement exemplaire. Le maire , a également souligné « leur politesse et leur gentillesse » lors de leur passage au bureau de l’état civil.

Félicitations aux élèves

Un grand remerciement à l’ensemble des personnes et équipes qui se sont investis dans l’organisation et qui ont contribué à la réussite de ce temps d’intégration.

fh2 1 2017


Facebook

Suivez nous sur Facebook

Journées portes ouvertes

Journées portes ouvertes

Erasmus +

Erasmus
Coopération internationale

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr