l'Avenir est dans le Pré

Le salon agricole « L'avenir est dans le pré » aura lieu du 1er au 03 avril au parc des expositions de Chalon sur Saône.

Cette manifestation s'adresse aux professionnels de l'agriculture (notamment l'élevage) mais elle vise aussi le grand public pour une découverte de ce secteur.

L'établissement sera fortement impliqué dans cette manifestation :

  • plusieurs projets PIC des étudiants de BTS PA auront lieu lors de ce salon (accueil d'écoles primaires pour la découverte de la mini ferme, organisation d'un défilé d'animaux dans les rues de Chalon, concours de jeunes meneurs, présentation d'animation autour du cheval de trait)
  • les élèves de première bac pro CGEA seront aussi présents pour participer à 'ganisation matérielle (gestion de la mini ferme, entretien de rings…)
  • l'exploitation de Fontaines présentera ses produits à la vente sur l'espace dédié à la vente de produits fermiers

Un temps fort en perspective pour l'établissement

fh25 1 2016


Salon de l'Agriculture 2016 : les résultats !

fh24 1 20165 élèves de Fontaines ont participé aux Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes (CJAJ) dans le cadre du Salon de l'Agriculture.

Que ce soit la 1ère participation pour certains, ou bien qu'ils soient plus expérimentés, tous ont fait de leur mieux pour « pointer » les animaux, c'est à dire juger la morphologie, selon des critères attribués pour chaque race. Confrontés aux meilleurs de chaque département, les fontenois ont représenté fièrement la Saône et Loire en obtenant des résultats plus qu'honorables !

En race Montbéliarde, Thomas POUSSIER (1ère STAV) est 24ème sur 35 participants à la finale nationale à Paris.
Au TMPR Charolais, il y avait 2 représentants de la Saône et Loire sur 48 candidats. Clothilde BUISSON (MFR Anzy le Duc) est 36ème et Simon GUENOT (2nde Pro PA) obtient une belle 12ème place.
Romain FATTIER (2nde Pro PA) est, lui, 6ème du TMP Ovin sur 33 finalistes nationaux.
Enfin pour le TMPR Prim'Holstein, Antoine BELICARD (BTS PA 2) est 2ème sur 78 en finale à Paris !
Sa meilleure place pour sa 3ème participation au Salon.
Il est suivi de très près par Thomas CLERIOT (BTS PA 2) qui est lui 4ème de l'épreuve nationale.

Les préparatifs et les révisions avant de partir au Salon ont ainsi porté leurs fruits, félicitations à tous les jeunes !

Vous pouvez d'ailleurs visionner un petit reportage réalisé par France 3, juste avant le Salon qui a été diffusé dans l'émission du 2 mars dernier « Enquête de régions », sur le thème : « à quoi sert le Salon ? ».
Simon GUENOT, Thomas POUSSIER et Antoine BELICARD ont ainsi été filmés en situation réelle durant les séances d'entraînement avant le grand départ pour Paris.

Le lien pour accéder au reportage est le suivant :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/emissions/enquetes-de-regions/mercredi-2-mars-quoi-sert-le-salon-de-l-agriculture.html

Aujourd'hui, chacun est retourné en classe, mais les souvenirs de cette expérience au Salon sont très positifs.

L'Avenir est dans le Pré 2016 : le salon de l'agriculture locale

Après la journée Portes Ouvertes, nous auront très prochainement l'occasion de revoir les élèves de Fontaines sur le Salon « L'Avenir est dans le pré » qui se tiendra au Parc des Expositions de Chalon sur Saône, le 1er, 2 et 3 avril prochain.
N'hésitez pas à en parler autour de vous (famille, amis, …) pour venir admirer les expositions, concours d'animaux et animations qui vous seront proposées.

G. OSOUF

fh24 2 2016


Sortie pluridisciplinaire et citoyenne : Le Convoi

Vendredi 29 Janvier, les classes de Première S et de terminales STAV se sont rendues au lycée horticole de Tournus pour assister à la représentation théâtrale de la pièce intitulée «Le Convoi».

Cette pièce est, en réalité, le récit d’un jeune engagé volontaire, capturé alors qu’il rejoignait l’Angleterre en 1943.
Le synopsis est aussi simple que tragique : après son arrestation, le jeune homme est déporté deux ans au camp de Buchenwald. En avril 1945, alors que les Alliés progressent de toute part en Europe, que le régime nazi vacille, les camps d'extermination sont vidés par les dirigeants nazis… Après la souffrance de la déportation, commence alors, pour lui comme pour des milliers de déportés,, un voyage vers l’horreur dont bien peu sont revenus :les convois de la mort.

fh22 1 2016
Le convoi du 7 avril 1945 de Buchenwald à Dachau est celui d'André Vovk, l'auteur de ce texte écrit en 1971, quand il sera enfin possible de raconter ce que l'homme peut produire de plus monstrueux, l'inimaginable, l'inexplicable, mais aussi la fraternité des prisonniers …
Dominique Vovk, son fils a donc fait le choix de mettre en scène les souvenirs de son père. C'est ainsi que, pendant une heure, il joue avec un jeune comédien, Loic Buisson, et une violoncelliste, Marion Ferrieu, le terrible récit du voyage vers l'horreur de son père.

fh22 2 2016
A partir de quelques éléments de mise en scène qui symbolisent le travail de l'écriture (un bureau, un cahier) mais aussi la déportation (la valise) et d'un très important jeu de lumières et de projection vidéo, les trois comédiens parviennent à faire ressentir au public toute l'horreur, l'injustice et la barbarie de la situation vécue par tant d'hommes et de femmes.
Les lamentations du violoncelle, comme ses cris d'effroi, accompagnent le trajet du homme qui ne pèsera plus que 32 kilos lors de son arrivée à Dachau. Le spectateur découvre, en écoutant les voix combinées de Dominique Vovk et de Loic Buisson, le quotidien fait de privations, de souffrances, et de morts. Il lui semble alors que la barbarie de cette guerre refait surface par la simple force des intonations et d'une gestuelle particulièrement juste des acteurs.
C'est d'ailleurs dans un silence absolu et respectueux que la centaine d'élèves réunis a assisté à la représentation. Un temps d'échange avec les comédiens a ensuite été proposé, temps qui a permis aux jeunes de poser des questions aussi bien sur les conditions de réalisation de la pièce, sur le métier d'acteur que sur les thématiques historiques qu'elle aborde et qui sont parfois méconnues.
Si cette pièce s'est inscrite dans un « devoir de mémoire » bien légitime : nous devons nous souvenir de notre passé, elle doit aussi rappeler à tous la fragilité de nos démocraties et la chance qui est la nôtre à l'heure où tant d'hommes, de femmes et d'enfants connaissent encore la guerre, de vivre dans un pays en paix.


Une journée au Salon de l’Agriculture

43 apprentis du CFA 71 – Site de Gueugnon, se sont rendus le mardi 1er mars Porte de Versailles à Paris pour arpenter les 7 halls du salon de l’Agriculture Version 2016.

gueugnon4 2016

Partis à 5 H du matin du CFA, les jeunes et leurs 4 accompagnateurs sont arrivés vers 10 H à l’entrée du Salon. Ils ont passé un long moment au Hall 1 . celui des animaux et ont pu suivre le déroulement du concours de plusieurs races bovines et ovines. Le hall 6 a aussi été très visité avec la présentation des races équines. Ils ont particulièrement apprécié les parcours pédagogiques proposés, les stands des innovations dans les domaines animal et végétal et les nombreux sujets sur le développement durable.

gueugnon2 2016

Le retour s’est fait vers 23 H après une journée bien remplie, riche en nouvelles connaissances techniques et professionnelles. L’équipe pédagogique remercie à cette occasion, les partenaires qui ont fourni les entrées pour le Salon : Crédit Agricole, Agence d’Issy L’Evêque, Banque Populaire de Gueugnon,  le CDJA 71 et le Conseil Départemental.

gueugnon3 2016

gueugnon1 2016


Une visioconférence très suivie

Au lycée, le lundi 28 janvier les étudiants de BTS ACSE 2ème année et les apprentis de 1ère année en BTS APV ont suivi, par visioconférence, le programme de la journée-débat autour du thème « Internet : nouvelles cultures , nouvelles économies ».

Par visioconférence…

fh21 1 2016En général, les apprentis de BTS PA (Productions Animales) et APV (Agronomie Productions Végétales), ainsi que les étudiants de BTS 2 ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole) se rendaient dans l’Hémicycle du Conseil Régional de Bourgogne à Dijon pour assister à de nombreuses interventions sur le thème culturel au programme de l’examen du BTS. Pour la deuxième année consécutive, les responsables et organisateurs du réseau « Actions culturelles et animation des territoires » ont changé la formule et tous les étudiants de BTS 2ème année bourguignons étaient connectés ! (à l’exception des jeunes présents de Quétigny et Plombières-lès-Dijon dans l’amphithéâtre Chosson d’Agrosup à Dijon, public oblige !).
Il suffisait donc d’aller sur le canal EDUTER et inscrire « Internet : nouvelles cultures, nouvelles économies » pour suivre les exposés préparés par les spécialistes des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Au programme…

Cette matinée a aidé les jeunes dans la préparation de leur épreuve d’expression française et de culture socioéconomique au cours de laquelle ils devront répondre à des questions de compréhension et rédiger un écrit professionnel journalistique se déclinant selon des formes très variées : article, éditorial, tribune libre, lettre ouverte... Cela fait deux ans qu’ils travaillent sur le sujet « Internet : nouvelles cultures, nouvelles économies », thème national.

Ainsi, le programme a été ouvert par Raphaël MORETTO, professeur d’ESC à Quétigny et responsable du réseau et Bruno COGOURDANT du SRFD (Service Régional de la Formation et du Développement) à la DRAAF.

C’est Aude MAURICE, responsable du service développement Web Agrosup Dijon/Eduter Cnerta qui a commencé par la présentation du métier récent et évolutif de Webmaster. Puis Pascal LARDELLIER, professeur et sociologue à l’Université de Bourgogne nous a parlé de la génération 3.0 : enfants et adolescents à l’ère des cultures numérisées. Dans une analyse précise et objective, il a fait réfléchir le public à la relation que l’on entretient avec le net en fonction des générations. L’universitaire identifie les « digital natives » (les enfants du numérique) terme anglo-américain qu’on oppose souvent aux « digital immigrants » qui représentent les adultes venus aux nouvelles pratiques technologiques (tout en soulignant que pour la première fois dans l’histoire de l’humanité on assiste à une situation de rétro socialisation : les plus jeunes transmettent à leurs aînés : parents, professeurs, éducateurs…).

Enfin, Pascal MATHIS, Capitaine de police à la DIPJ (Direction Interrégionale de la Police Judiciaire) de Dijon, a abordé les menaces et les dangers du XXIème siècle : la cybercriminalité, les escroqueries d’un nouveau genre où sont exploités candeur, fragilité et vide affectif, malhonnêteté, duperie, harcèlement moral…
Matinée très enrichissante qui a représenté un bon support d’étude pour la préparation de l’épreuve E1.

Les étudiants de BTS2 ACSE


Bientôt un jardin à Fontaines !

Le groupe d'aménagement et valorisation du territoire de M. Margerin a commencé la réalisation d'un jardin d`ornement à côté du poulailler n°1. Ce jardin est une commande de M. Bernus, le chef d'exploitation, qui en a également choisi l'emplacement. 12 mètres de longueur et 3,5 mètres de largeur seront utilisées pour diverses plantations et autres aménagements.
Ce jardin a pour objectifs d'être « joli » et de ne pas couper la perspective mais, au contraire, d'embellir cet espace où a déjà été implanté un panneau pédagogique. M. Margerin ne souhaite pas pour des raisons pratiques et financières que ce jardin nécessite beaucoup d'entretien : il sera donc composé essentiellement de matériaux gratuits (comme des branches de noisetier pour réaliser le plessage des haies). Pour simplifier le travail des ouvriers de l'exploitation, une bande de graviers de 30 cm de largeur sera introduite le long des clôtures électriques. L'aménagement recherchera la simplicité avec des plantes vivaces et persistantes telles que les buis ou les tulipes (qui repoussent d'une année sur l'autre). Des mélanges herbe et graines seront introduits pour créer de la couleur (la seule contrainte étant la taille des fleurs à venir entre 10 et 15 cms). Des graviers blancs ou jaunes seront ajoutés autour des buis.
Ce sont les élèves de l'atelier qui ont dessiné le futur jardin et qui ont fait le choix des espèces qui seront implantées. Le jardin ne sera pas terminé pour la JPO mais les haies et les aménagements minéraux seront déjà visibles, espère M. Margerin.
Bon courage à eux !

fh20 1 2016

Pour l'atelier Média et Communication,
Charlotte Bosc, Laurie Bouillard, Benoit Barraud, Quentin Lemberet, Thomas Brocard, Hippolyte Bouchot, Luka Faber.


Un projet artistique et culturel aux multiples facettes

La grande déambulation de l`orchestre accousticolectrique

  • un objectif culturel et artistique
  • un objectif de développement local
  • un objectif d'éducation au développement et à la citoyenneté

Du 30 novembre au 9 décembre 2015, les 3 classes de terminale bac professionnel du lycée ont travaillé sur un projet artistique et culturel. Ils étaient accompagnés par des musiciens français et béninois : Jean, Mathieu, Roch et Christian Ahouandjinou ( La Fanfare Eyo'nlé) , Simon Drouhin, Ernerst Bergez (Kogumi), Quentin Marotine et Aldric Plission (le Galpon)

A la suite des attentats de janvier 2015 en France, le gouvernement a engagé une grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République. Différents ministères (Agriculture, Éducation Nationale mais aussi Affaires étrangères …) ont réaffirmé la nécessité de mieux travailler dans les établissements scolaires sur le vivre ensemble, la rencontre avec l'autre permettant de faire de nos différences, des richesses, de lutter contre le racisme, et contre la peur d'autres cultures.

Objectifs culturels et artistiques

Dans le cadre de l'enseignement d'éducation socioculturelle, des ateliers de pratiques artistiques amateurs auprès de 3 classes d'élèves de bac professionnel ont été proposés grâce à l'accueil en résidence d'artistes musiciens béninois et français . Cette résidence partagée entre les élèves et les artistes a abouti à une création commune qui a été présentée sur le territoire de Fontaines le 9 décembre 2015 à 16h.

Cette action a aussi favorisé les conditions de rencontre entre une fanfare béninoise, EYO'NLE, les frères Ahouandjinou et des musiciens français, Simon Drouhin, Ernest Bergez, musiciens à 'igine de 'association Kogumi, spécialisée dans la pratique des instruments électroniques et enfin Quentin Marotine, et Aldric Plisson de l'association tournugeoise, le Galpon.

fh19 3 2016

Objectifs de développement local

Ce type d'actions permet aussi de mettre en place des actions culturelles sur le territoire de Fontaines que nous souhaitons poursuivre dans les prochaines années avec des temps de réflexions communs et pourquoi pas de programmations communes sur ce territoire rural. Ce projet devrait aussi permettre de créer des liens entre un territoire rural et un territoire urbain appartenant à la même communauté d'agglomérations, le village de Fontaines et le quartier des Prés Saint Jean de Chalon/s.

Nous voulons enfin proposer une action culturelle d'ouverture sur le monde grâce aux métissages culturels et artistiques notamment par le biais des Rencontres Culture et Territoires qui auront lieu le 12 mai au lycée de Fontaines

Objectifs d'éducation au développement et à la citoyenneté

Ce projet permet de favoriser et valoriser la citoyenneté et l'engagement des élèves mais aussi des personnels du lycée.

Grâce à l'impulsion donnée par cette action, nous souhaitons défendre la laïcité, lutter contre les discriminations et permettre par des actions durables, de lutter contre le racisme en conduisant les élèves à mieux connaître des cultures différentes de la leur, d'autres modes de vie, d'autres traditions, d'autres pratiques artistiques. La connaissance et l'ouverture à l'autre sont essentielles. Il est nécessaire de les développer aussi bien dans le cadre de la coopération internationale qu'au sein de notre propre pays, de notre propre territoire local.

Et même si il peut y avoir encore dans les établissements scolaires des dérapages qu'on ne peut accepter cette expérience du sensible, cette rencontre avec d'autres ne restera pas vaine, et aura nous n'en doutons pas, instillé chez nos élèves une possible autre vision du monde.

fh19 4 2016

Le 9 décembre, date de la présentation publique de cette action, était aussi la date choisie par l'Etat pour en faire la journée nationale de la laïcité

Et enfin … pour inscrire cette action dans la durée

Nous avons la volonté d'initier et de multiplier des échanges réguliers entre notre établissement et des structures de quartiers urbains (Maison de Quartier des Prés Saint Jean, quartier prioritaire sur la commune de Chalon/Saône).

Nous souhaitons également composer un groupe d'élèves, d'étudiants et d'apprentis investis dans l'animation d'un club « Vivre ensemble » de coopération locale et internationale au sein de l'établissement, qui pourra jouer le rôle de médiateur auprès des autres élèves du lycée de Fontaines.

Eyo'nlé a aussi été en résidence au lycée agricole d'Adja Ouéré, notre partenaire au Bénin depuis 25 ans et a participé à la création d'une fanfare au sein de son lycée agricole. Nous espérons rendre un jour possible l'accueil des élèves béninois pour une rencontre avec les élèves de Fontaines, ils pourraient faire une création musicale commune et poursuivre ainsi le travail du « vivre ensemble » amorcé dans nos deux pays.

Ce projet a reçu le soutien financier et logistique :

Conseil Régional de Bourgogne – Service Coopération internationale
Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne
Service Régional à la Formation et au Développement (DRAAF Bourgogne) – Mission Coopération internationale Partenaires privés et associatifs


Nouvelle expérience pour les élèves de l'atelier «Agroéquipement»:
la construction d'un mirador

Depuis la mi-novembre, les élèves de l'atelier de M. Boudot travaillent à la réalisation d'un mirador sur une idée suggérée par M. Bernard. Ce mirador pourra être visible lors de la JPO et sera ensuite utilisé pour la chasse (dans un cadre extérieur au lycée) ou pour l'observation de diverses espèces sauvages notamment ornithologiques. Plus de dix heures de travail ont été nécessaires pour mener à bien ce projet.

Ils ont, tout d''abord, récupéré les morceaux d'acacia ( bois souple et résistant) qui étaient prédécoupés et les ont ajustés aux bonnes dimensions. Cette opération a parfois été délicate, heureusement que la prédécoupe avait été réalisée en prévision de petites erreurs de calcul.

fh19 1 2016

L'ajustage et l'assemblage ont été faits selon un schéma de fonctionnement qui indiquait les différentes cotes.

Lors de ce projet d'un tout nouveau genre (c'était, en effet, la première fois que M. Boudot et ses élèves relevaient un tel défi), un certain nombre de complications sont apparues : la taille du mirador a imposé un travail au sol (pour des raisons de sécurité également) : il ne tient, en effet, pas dans l'atelier une fois monté. La stabilité n'a pas toujours été évidente et des ajustements ont été nécessaires. Certains éléments n'ont pas pu être fixés correctement et il a fallu parfois faire plusieurs trous. Tous les élèves se sont cependant beaucoup investis dans ce projet qu'ils avaient hâte de voir terminé.

Une grande fierté les a envahi quand ils ont pu voir le travail accompli. C'était donc une expérience pédagogique et pratique particulièrement enrichissante et qui sera réitérée par les prochains groupes de l'atelier.

fh19 2 2016

Pour l'atelier Média et communication, Mathilde Cayon, Joanna Chevé, Marius Clemencin, Thomas Clair, Grégoire Chevrier


Cérémonie de remise des diplômes

Ce vendredi 22 janvier, en fin d’après-midi, la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes s’est tenue au lycée.

Dans une ambiance solennelle, joyeuse, mais teintée d’émotion, une centaine de jeunes sont venus chercher leur précieux sésame qu’ils ont obtenu des mains des membres de l’équipe de direction et de leurs anciens professeurs qui ont également participé à cette remise officielle.

Les résultats de la session 2015 ont été bons dans les différentes filières dispensées au lycée : BEP Agricoles TEE et TACE, Bac Pro Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole, Bac techno STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant), Bac Scientifique et BTSA ACSE, Productions Animales et Agronomie-Productions Végétales.

200 diplômés sur 234 jeunes présentés

fh18 1 2016Le nombre de lauréats inscrits au tableau d’honneur passe à 200 jeunes diplômés sur 234 présentés, soit un taux de réussite de près de 86% (voie scolaire et filières par apprentissage), meilleur score de Bourgogne avec une grande fierté pour le Bac STAV qui obtient 98% de réussite.

Donc, la mine réjouie mais les mains tremblantes d’émotion, les jeunes diplômés sont venus un à un se présenter à la tribune chercher le diplôme si attendu, recevant du même coup les félicitations de leur proviseur, de leur proviseur-adjoint Jérôme BERTHOLON ou du responsable de l’apprentissage Philippe LAMOTTE.

Par ailleurs, sortis depuis le mois de juin dernier, les parcours sont variés : insertion professionnelle en tant que technicien, en cours d’installation sur une exploitation agricole, mais aussi poursuite d’études supérieures longues en classes préparatoires, classes préparatoires intégrées, faculté de biologie ou de droit ou encore 1 ère année santé médecine. Par ailleurs, certains suivent un cycle supérieur court : IUT Génie Biologie, BTS de l’enseignement agricole ou licence professionnelle .

Après avoir apposé leur signature sur une pièce officielle attestant de la remise du diplôme, proviseurs, enseignants et jeunes titrés se sont retrouvés autour du verre de l’amitié pour se remémorer de bons souvenirs d’études avec un brin de nostalgie.

fh18 2 2016

Trophées des Meilleurs Pointeurs :
les fontenois qui vont participer au salon de l’Agriculture 2016 !

fh16 1 2016

La fin d’année 2015 a été riche en événements sur l’exploitation du lycée de Fontaines. Plusieurs classes ont participé aux qualifications pour le TMPR (Trophée du Meilleur Pointeur de la Race) qui consiste à juger la morphologie des animaux et leur attribuer des notes de conformation. Les candidats ont été très nombreux aux différentes finales départementales et les meilleurs d’entre eux se qualifient pour la finale nationale qui se tiendra à Paris, lors du Salon International de l’Agriculture (SIA).Ainsi les représentants du département de la Saône et Loire pour le TMPR Charolais seront Simon GUENOT (2 nde Pro PA) et Clothilde BUISSON (MFR Anzy le Duc).

En Prim’Holstein, c’est Antoine BELICARD (BTS PA2) qui se qualifie pour participer à sa 3 ème finale nationale ! En Montbéliarde, Thomas POUSSIER (1 ère STAV) est le meilleur pointeur du département, il décroche lui aussi sa place pour Paris. Enfin, en Ovins Charolais, c’est Romain FATTIER (2 nde Pro PA) qui sera le représentant de la Saône et Loire lors du TMP Ovin national.

Félicitations à tous les nombreux participants et merci à tous les professionnels qui ont permis le déroulement des épreuves dans des conditions optimales.

Bonne chance à nos finalistes lors de leur déplacement à Paris et tous nos vœux de réussite !

G. OSOUF

fh16 2 2016

fh16 3 2016

 

Coopération internationale

erasmuslogo

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr