Tartuffe ou l'imposteur :
Un classique modernisé

Ainsi que nous vous l'avions annoncé dans une précédente brève, les 22 et 23 novembre, nous avons été assisté à une représentation théâtrale de la pièce de Molière intitulée Tartuffe ou L'Imposteur.

Nos professeurs de français de seconde générale, Mme Douvre-Joblot, Grandmougin et Herviou-Lefort nous ont, ainsi, donné la possibilité de comprendre un peu mieux cette pièce que nous avions tous -ou presque !- lue auparavant. Elles avaient également envie de nous montrer que le théâtre est, avant tout, un art vivant et que le jeu des comédiens, dirigés par un metteur en scène moderne, pourrait nous plaire. Certains d'entre nous avaient des appréhensions car la langue de Molière est parfois éloignée de la nôtre et certaines tournures de phrases nous paraissaient compliquées … mais nous étions tous contents de pouvoir aller au théâtre, ce qui n'arrive pas très souvent.

Les choix scéniques : décor moderne, personnages en tenue contemporaine et insertion de morceaux musicaux nous ont beaucoup surpris mais de façon agréable. Les acteurs étaient très à l'aise et chacune de leur réplique était accompagnée de jeux de regard ou de mouvements corporels efficaces. Benoît Lambert, le metteur en scène a voulu nous proposer un Tartuffe d'aujourd'hui pour montrer que l'hypocrisie existe encore et que certains hommes malintentionnés profitent de la naïveté (et de l'argent) des autres.

Nous avons tout particulièrement apprécié l'actrice qui jouait le rôle de la domestique Dorine, Martine Schambacher, car elle avait beaucoup d'énergie et se mettait dans des situations très drôles. Elle était aussi capable de dire aux autres personnages des vérités critiques alors qu'ils étaient ses supérieurs. Nous avons aussi ri lorsqu'Elmire a du repousser les avances des Tartuffe alors que son mari, Orgon, est caché sous la table et ne sort pas. Bien sûr, il y a eu aussi des moments plus longs comme le début de la pièce où tout le monde attend Tartuffe mais le décor en mouvement et les jeux de lumière faisaient vivre les scènes malgré tout.

 

« Mais Tartuffe, c’est encore mieux que cela. C’est une journée : le jour où tout a dérapé. En général, quand on fait du théâtre, si l’on ne raconte pas le jour où tout a dérapé, tout s’est accéléré, ça n’a pas d’intérêt à être mis sur la scène du théâtre. C’est un grand ressort classique de la comédie : cette circonstance souvent catastrophique d’ailleurs assez drôle, saisie sur le vif et où on voit tous ces gens affronter une tempête. Une comédie, c’est toujours montrer des gens à qui il arrive une chose catastrophique mais qui heureusement n’est pas sérieuse. » Benoit Lambert.


Nous avons donc globalement aimé cette soirée et elle nous a donné envie de retourner au théâtre pour voir une autre pièce … mais peut-être pas en alexandrins !

fh15 1 2015

Pour l'atelier Média et communication
Les élèves de Seconde générale

MAP : Des élèves et un enseignant plein d'Energie

La filière professionnelle ne comporte pas que des cours traditionnels, elle offre aussi, aux élèves qui la suivent, la possibilité de découvrir des aspects inédits et différents de leurs futures activités. Ces découvertes ont souvent lieu lors des MAP et sont alors l'occasion de visites, d'échanges et d'évaluation pour l'obtention du baccalauréat ...

Du 24 au 28 novembre 2014, tous les élèves de terminales PRO de l'EPLEFPA de Fontaines ont effectué une semaine de MAP (Module d'adaptation professionnelle). Plusieurs thématiques de MAP étaient proposées: biologie/agroéquipement/énergie/circuit court … et les élèves ont eu la possibilité de choisir celui qui leur correspondait le mieux.

Nous avons interviewé des terminales bac PRO SDE, SDC et des apprentis de Gueugnon qui avaient choisi de suivre le MAP Energie. Les activités de ce MAP ont été choisies par le professeur d'économie M. Forêt ; c'est lui qui a décidé du lieu des visites, des intervenants, qui a accompagné les élèves …et qui fait le CCF ! M. Forêt choisit les activités en fonction du thème mais il s'est aussi associé avec M. Boudot qui coordonnait le MAP agroéquipement. Mardi matin, ils sont ainsi allés visiter l'exploitation de M. Schneider en Côte ' à Salives. Cette exploitation innovante dispose d'une chaudière pour produire de l'électricité avec de la paille et du bois déchiqueté. Elle vend ensuite cette énergie au CEA de Valduc, ce qui est l'équivalent d'une ville de 4000 habitants. Les élèves ont ainsi pu constater les nombreuses possibilités économiques qu'offrait cette diversification d'activité, qui s'avère très rentable même si elle est aussi très chronophage. L'après-midi ils ont rencontré M. Tupin qui produit les copeaux de bois pour M. Schneider avec de gros engins agricoles et des broyeurs. Ces visites ont été possibles parce que ces deux chefs d'entreprise sont désireux de montrer leurs activités mais aussi parce qu'ils sont d'anciens élèves, ou des parents d'anciens élèves.

Le jeudi matin une sortie était prévue sur l'exploitation du lycée de Charolles afin d'étudier les panneaux photovoltaïques installés. Cette dernière sortie devrait permettre de compléter le panel des énergies nouvelles étudiées.

Des cours concrets et pratiques : devis, facturation … ont également été proposés en prenant appuis sur les sorties réalisées.

Elèves et professeur nous ont semblé très satisfaits de cette semaine même si 'ganisation s'avère compliquée ou le rythme de travail soutenu en vue du CCF du vendredi ...

Nous avons, en tout cas, été très intéressés par ce projet et certains d'entre nous attendent déjà impatiemment l'année de terminale en Bac Pro. Nous espérons aussi que tous les Bac Pro qui ont répondu à nos questions obtiendront une bonne note au CCF et que M. Forêt sera content d'eux !


Pour l'atelier Média et Communication,
Bernollin Loic, Poussier Thomas, Gros Baptiste, Faussot Christophe, Brossard Alexandre, Dieudonné Léa, Cantin Sophie et Rossignol Vincent .

Match de BASKET au Colisée de Chalon Sur Saône

Le mardi 18 novembre, l'ALESA a proposé une sortie au Colisée à Chalon Sur Saône. Les élèves de Première et Terminale ont assisté au match opposant l'Elan Chalon à Gravelines Dunkerque. A l'image des joueurs chalonnais, les élèves ont fait une entrée discrète dans le Colisée, avant de prendre goût au jeu développé ce soir-là. Ils ont su encourager leur équipe en fin de match quand cette dernière remontait au score.

Malheureusement, cela n'a pas suffit et l'Elan s'est incliné 52-57. Les élèves ont néanmoins apprécié le spectacle et certains ont pu découvrir le basket de haut niveau.

Merci aux accompagnateurs et à l'ALESA pour cette soirée

fh11-1-2015

Molière au programme

fh10-1-2015

Les quarante-quatre élèves de 1ère STAV sont allés au théâtre des Copiaus à Chagny jeudi 6 novembre avec leurs professeurs Florence Dell'Accio, Anne-Marie Fuet et Nadya Grandmougin.

Les lycéens de Fontaines ont ouvert la saison théâtrale de Chagny avec une représentation de la comédie-ballet Le Bourgeois gentilhomme jouée par Le Collectif théâtre Lila, compagnie basée dans l'Hérault.

L'art de faire rire

Que ce soit l'intrigue, la truculence du texte ou le jeu des comédiens, tout était réuni pour faire rire le spectateur. Un riche bourgeois épinglé par le maître Molière, une histoire qui fait étrangement écho à des situations actuelles, tromperie et imposture ou encore mariage forcé des enfants pour changer de condition ont animé tout le spectacle. La compagnie Le Collectif théâtre Lila possédait une belle matière créant ainsi un spectacle enlevé et hardi où s'entrecroisaient classicisme, «comédie musicale», modernité pour offrir un bon moment de théâtre.

Une belle rencontre avec les comédiens

La représentation terminée, les comédiens héraultais ont gentiment accordé un temps exclusif aux élèves de Fontaines (et de Chagny) qui avaient préparé un riche questionnaire sur la pièce, la mise en scène, la compagnie fondée en 1995 et le métier de comédien.

La deuxième partie de l'après-midi a donc été très enrichissante, elle a permis aux élèves de comprendre comment le texte devient une représentation théâtrale et par quelles étapes successives les mots prennent corps, sens, intonation, jeu et vigueur sous l'autorité d'une orchestration savamment réglée par une minutieuse mise en scène. Ainsi, les comédiens ont livré, avec sincérité, engouement et cocasserie, leur témoignage sur leur art.

fh10-2-2015


Les élèves de 1ères STAV A et B

Cross du lycée

fh9-1-2015

Le mercredi 15 Octobre 2014 s'est déroulé le traditionnel cross du lycée .
Le départ a été lancé à 16h par 4 étudiantes de 2°année de BTS ACSE (BUCILLIAT-BREZIAT Aurélia, CAIRE Mélanie, CLET Amélie, JACQUOT Angélique).
On pouvait compter 40 participants. Les filles ont eu à courir 3,5km et les garçons 4,5km.
Après cet effort, un goûter a été offert à tous !


Le classement est le suivant :
*pour les filles:

1ere DUCROT Marie (term sde)
2eme BROCARD Emilie (term sde)
3eme BALLAND Sophie (seconde c)

*pour les garçons :

1er GOUDCAILLE Colin (seconde c)
2eme NIDIAU Denis (acse 2)
3eme DUFOUR Luc (term sde)

*pour le personnel :

1ere femme : SARRON Géraldine
1er homme : MEROT Alexis

Nous tenons à remercier les professeurs d'EPS, les cuisines ainsi que les généreux donateurs.

Les 4 étudiantes de BTS ACSE 2

38 slovaques en visite

Depuis 2004, le lycée de Fontaines, le CFA de Saône-et-Loire et en particulier le site de Gueugnon travaillent en partenariat avec le lycée de Dunajask-Streda en Slovaquie. Le lycée a accueilli, du dimanche 5 octobre au vendredi 10, 34 jeunes slovaques et 4 professeurs.


Ce groupe de 24 filles et 10 garçons a visité la région en restant dans leurs domaines de formation le tourisme et le sport. Les organisateurs du séjour ont inscrit, au programme, le patrimoine bourguignon avec des lieux prestigieux comme les Hospices de Beaune, le Château du Clos Vougeot, le petit théâtre et les jardins du château de Digoine, les thermes de Bourbon Lancy ou le musée de la mine à Blanzy. Les jeunes slovaques ont été également accueillis à la Mairie de Gueugnon pour découvrir l’administration d’une ville française et le rôle des élus.
L’agriculture, l’agro-alimentaire, l’hôtellerie et la restauration ont fait l’objet de toute leur attention à travers des rencontres très enrichissantes.


Mais aussi de riches échanges…


Ce voyage d’études reposait sur des objectifs pédagogiques en lien avec leurs filières de formation. Mais quelques temps libres ont donné lieu à des échanges entre les lycéens slovaques, les apprentis et les personnels de Fontaines et de Gueugnon. Des moments conviviaux étaient prévus, moments pendant lesquels les jeunes ont pu discuter. Ce fut une véritable rencontre au croisement de deux cultures.


Au printemps prochain, les apprentis de Gueugnon et de Fontaines partiront en terre slovaque afin de vivre un séjour d’une semaine dans la visée de découvrir ce pays européen et son agriculture. La problématique agricole constituera un objectif important de l’étude. Les composantes culturelles représenteront le second volet du voyage…

fh8-1-2015

Sortie enrichissante au Sommet de l'Elevage pour les élèves de Fontaines

Jeudi 2 octobre dernier, les élèves de 1ère Bac SDE scolaire et les BTS PA 1ère année ont effectué une sortie au Sommet de l'Elevage à Cournon d'Auvergne.

Il s'agit d'un Salon agricole important (plus de 80 000 visiteurs sur 3 jours) où sont exposés 2 000 animaux en concours, encadrés par des stands de tous les organismes des filières bovine, ovine et équine, mais aussi des secteurs matériel agricole, semences fourragères, ...
Nous avons pu parcourir les allées et les stands sur plus de 17 ha !!
Le Sommet de l'Elevage est une référence professionnelle dans le monde de l'agriculture.
Durant les 3 jours se sont succédées des conférences sur des thèmes variés (« les mammites j'anticipe ! », « évolutions des marchés, réforme de la PAC », …) mais aussi des concours d'animaux, ventes aux enchères, animations diverses.

Nous sommes allés à la rencontre des éleveurs d'autres races, provenant de régions très diverses, à la recherche d'informations sur leurs qualités respectives.
Cette année, l'Aubrac était à l'honneur, et nous avons pu apprécier ses qualités maternelles et sa rusticité.
Nous avons été impressionnés par les spécimens présentés, les dimensions de certaines machines, la foule, l'organisation et la grandeur du salon.

Cette sortie a été très enrichissante, nous permettant d'acquérir des connaissances, de découvrir de nouvelles races, d'entrevoir les perspectives de l'agriculture de demain.

La classe de 1ère Bac Pro SDE scolaire

fh7-1-2015

Installation de la première "Rampe à castors" en Bourgogne

Le 19 septembre dernier, la première passe à castor de Bourgogne a été mise en place par l'Association Ornithologique et Mammalogique de Saône et Loire, en partenariat avec le Lycée agricole de Fontaines, le Syndicat Mixte d'Aménagement de la Grosne et l'EPTB Saône et Doubs sur la commune La Chapelle de Bragny (71), suite à la collision d'un castor avec un véhicule en 2013.

Cette passe a été réalisée par une équipe de bénévoles de l'AOMSL ainsi qu'un professeur du Lycée agricole de Fontaines, en présence des partenaires de l'opération. C'est le premier exemple d'une structure de franchissement d'obstacle pour la faune dans la Région. Elle permettra la libre circulation des mammifères aquatiques sur une partie de la Grosne. Il est évident qu'une seule rampe ne suffira pas à rétablir la continuité écologique de cette rivière, mais cette réalisation est la preuve que l'on peut supprimer les "points noirs" d'un axe de circulation des espèces par des moyens simples, efficaces et économiques.

Texte et photos : Alexis Révillon, animateur & Chargé d'études naturalistes- AOMSL

Rampe castors

Comment mieux apprendre

Les 120 élèves internes de secondes générale et professionnelle ont suivi avec grand intérêt la conférence donnée mardi 9 septembre en soirée sur la gestion mentale.

Etre acteur de sa formation

Depuis plusieurs années déjà les équipes pédagogiques, d’éducation et de direction conduisent une profonde réflexion sur le bien-être et la réussite à l’école. Au lycée, le proviseur Jean-Pierre THUOT, le proviseur-adjoint, Jérôme BERTHOLON et Valérie FAJERMAN, professeur de mathématiques – sciences-physiques et référente ont organisé cette intervention en début d’année scolaire.
Claude BERTHOD, professeur de mathématiques à la retraite et président de l’Association Initiative et Formation Bourgogne et Clémentine BARTHELEMY, sophrologue ont animé la soirée. En effet, en ces premiers jours de rentrée, les jeunes lycéens sont souvent en proie au stress, au doute et manquent de connaissance sur leur propre mode de fonctionnement mental. Cette première étape a donc éclairé les processus individuels qui permettent de prendre une information, de la traiter et de la restituer avec une particularité intrinsèque : chacun met en place très tôt des habitudes mentales, méthodes personnelles de traitement de la connaissance. Autrement dit, chaque individu possède son propre « mécanisme » d’apprentissage, explication délivrée par M. BERTHOD et d’ajouter qu’il est toujours possible à tout âge d’acquérir de nouvelles habitudes mentales afin d’accroître ses performances.

Bien vivre ses études

Ce travail d’introspection qui permet de tendre vers la connaissance de soi passe donc par ce que l’on nomme la gestion mentale qui explore, décrit et étudie les processus mentaux dans leur diversité. Cette pratique pédagogique a été élaborée par Antoine de la Garanderie dont les travaux ont mis en évidence le rôle fondamental de l’évocation comme outil de la pensée. Claude BERTHOD, pédagogue, a su s’adresser aux jeunes avec simplicité et efficacité afin de livrer des éléments de connaissance pourtant complexes. Il a été appuyé dans son propos par la sophrologue Clémentine BERTHELEMY, partenaire du lycée. En effet, Mme BARTHELEMY accompagnent les élèves désireux d’assister à ses séances afin d’être libérés du mauvais stress qui peut bloquer les énergies. Elle a expliquer l’aide que peut apporter la sophrologie en précisant qu’il s’agit là d’un accompagnement doux et efficace puisque cette discipline aide à positiver sa vie au quotidien, à diminuer le stress et les angoisses par des exercices simples, de la respiration et de la relaxation. Elle améliore la qualité du sommeil et les capacités de récupération dont les jeunes ont besoin en période d’examen…

Une soirée très enrichissante !

fh6-1-2015

Des stagiaires chiliens à Fontaines

Les étudiants de BTS ACSE (Analyse, Conduite et Stratégie de l’Exploitation agricole) 1 ère année ont accueilli mercredi 10 septembre onze stagiaires chiliens basés aux CFPPA de Château-Chinon et de Beaune.

Une belle rencontre !

Echanges bilatéraux

La journée du 10 septembre dernier a été dédiée à une belle rencontre ; en effet, une vingtaine d’étudiants de première année de BTS ACSE ont accueilli, avec plaisir, onze stagiaires chiliens fraîchement débarqués en Bourgogne pour un séjour d’un mois environ. Ils sont arrivés en France le 6 septembre et repartiront le 3 octobre prochain. Ces jeunes, âgés de 18 à 20 ans, sont en formation dans trois lycées agricoles chiliens situés dans la région du Maule : Duao, Molina et San Javier. Ces jeunes viennent étudier les pratiques agricoles et culturelles de la Bourgogne déjà à travers trois établissements : les CFPPA de Château-Chinon et Beaune et le lycée de Fontaines et en réalisant un stage individuel dans des exploitations d’élevage, de polyculture et des domaines viticoles.

Il est à noter que ces échanges sont possibles depuis 2009 grâce à l’accord bilatéral signé conjointement par le Conseil Régional de Bourgogne et le Conseil Régional du Maule. Ce partenariat fête donc ses cinq ans et est fortement encouragé par la présidente Michelle Bachelet. Il est à préciser aussi que le Conseil Régional de Bourgogne finance l’échange des jeunes stagiaires et des formateurs bourguignons qui déposent des projets pédagogiques éducatifs ou techniques. Emilie CASTEL, chargée de mission « Coopération décentralisée » au Conseil Régional, se situe à l’interface des actions menées.

Des stages à l’étranger !

Pour former à la mobilité, à l’adaptabilité, à l’Autre et à l’Ailleurs, quoi de mieux qu’un voyage à l’étranger ?
L’équipe de direction et les enseignants de Fontaines sont à pied d’œuvre pour mettre en place un stage individuel d’un mois à l’étranger avec pour destination la 7 ème région du Maule au Chili par exemple, mais aussi vers d’autres pays tels que la Slovaquie, l’Italie, l’Allemagne ou l’Irlande.

Par conséquent, à travers cette journée d’échanges entre les jeunes stagiaires chiliens et les étudiants bourguignons, il s’agissait d’un dialogue autour de l’expression des attentes et des craintes d’un stage à l’étranger. Cinq enseignants encadraient deux groupes : B. BERGER et C. CHAMPENOIS (Fontaines), B.MOREL (Château-Chinon), M-A GUYOT et L. ALVAREZ (Beaune). Toute une série d’exercices et d’activités a donné lieu à une belle rencontre : le jeu des « prénoms alphabétiques », le jeu des blasons, la visite de l’exploitation pédagogique du lycée, le repas partagé au restaurant scolaire…
Ces deux groupes se retrouveront le mercredi 1 er octobre, à la veille du départ des jeunes chiliens, à Château-Chinon afin d’évaluer leur expérience sur ce stage en Bourgogne.

fh5-1-2015

Facebook

Suivez nous sur Facebook

Journées portes ouvertes

Journées portes ouvertes

Erasmus +

Erasmus
Coopération internationale

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr