Tartuffe ou l'imposteur :
Un classique modernisé

Ainsi que nous vous l'avions annoncé dans une précédente brève, les 22 et 23 novembre, nous avons été assisté à une représentation théâtrale de la pièce de Molière intitulée Tartuffe ou L'Imposteur.

Nos professeurs de français de seconde générale, Mme Douvre-Joblot, Grandmougin et Herviou-Lefort nous ont, ainsi, donné la possibilité de comprendre un peu mieux cette pièce que nous avions tous -ou presque !- lue auparavant. Elles avaient également envie de nous montrer que le théâtre est, avant tout, un art vivant et que le jeu des comédiens, dirigés par un metteur en scène moderne, pourrait nous plaire. Certains d'entre nous avaient des appréhensions car la langue de Molière est parfois éloignée de la nôtre et certaines tournures de phrases nous paraissaient compliquées … mais nous étions tous contents de pouvoir aller au théâtre, ce qui n'arrive pas très souvent.

Les choix scéniques : décor moderne, personnages en tenue contemporaine et insertion de morceaux musicaux nous ont beaucoup surpris mais de façon agréable. Les acteurs étaient très à l'aise et chacune de leur réplique était accompagnée de jeux de regard ou de mouvements corporels efficaces. Benoît Lambert, le metteur en scène a voulu nous proposer un Tartuffe d'aujourd'hui pour montrer que l'hypocrisie existe encore et que certains hommes malintentionnés profitent de la naïveté (et de l'argent) des autres.

Nous avons tout particulièrement apprécié l'actrice qui jouait le rôle de la domestique Dorine, Martine Schambacher, car elle avait beaucoup d'énergie et se mettait dans des situations très drôles. Elle était aussi capable de dire aux autres personnages des vérités critiques alors qu'ils étaient ses supérieurs. Nous avons aussi ri lorsqu'Elmire a du repousser les avances des Tartuffe alors que son mari, Orgon, est caché sous la table et ne sort pas. Bien sûr, il y a eu aussi des moments plus longs comme le début de la pièce où tout le monde attend Tartuffe mais le décor en mouvement et les jeux de lumière faisaient vivre les scènes malgré tout.

 

« Mais Tartuffe, c’est encore mieux que cela. C’est une journée : le jour où tout a dérapé. En général, quand on fait du théâtre, si l’on ne raconte pas le jour où tout a dérapé, tout s’est accéléré, ça n’a pas d’intérêt à être mis sur la scène du théâtre. C’est un grand ressort classique de la comédie : cette circonstance souvent catastrophique d’ailleurs assez drôle, saisie sur le vif et où on voit tous ces gens affronter une tempête. Une comédie, c’est toujours montrer des gens à qui il arrive une chose catastrophique mais qui heureusement n’est pas sérieuse. » Benoit Lambert.


Nous avons donc globalement aimé cette soirée et elle nous a donné envie de retourner au théâtre pour voir une autre pièce … mais peut-être pas en alexandrins !

fh15 1 2015

Pour l'atelier Média et communication
Les élèves de Seconde générale

Facebook

Suivez nous sur Facebook

Journées portes ouvertes

Journées portes ouvertes

Erasmus +

Erasmus
Coopération internationale

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr