Une semaine bien chargée ! Sons et ESC:)

Le mercredi 12 février, nous avons rencontré Baptiste, Romain et Baptiste, élèves de terminale bac pro SDC et SDE apprentis, qui nous ont présenté leur semaine thématique d'ESC (éducation socioculturelle). Le nom exact de cette semaine est « Conception et réalisation d'une production artistique », ceci compte pour le bac, au même titre qu'un CCF. Toutes les heures d'ESC de l'année ont été regroupées en une seule semaine : du lundi 10 Février au vendredi 14 Février 2014.
Pour réaliser ce projet, les apprentis ont été accompagnés par deux musiciens et professeurs de musiques actuelles, Anatole Drouhin et Simon Buttin. Ils font tous deux partie de l'association Kogumi. Mme Dell'Accio a coordonné le projet.
Les apprentis sont divisés en cinq groupes. Les thèmes abordés sont une journée chez leur maître d'apprentissage et une journée en cours. Ils ont commencé par écrire sur la journée de travail, puis ils ont enregistré des sons concrets pour illustrer les sensations de cette journée.
La composition de leur morceau est constituée de sons concrets et de sons d'un synthétiseur.
Chaque son et chaque émotion doivent être compris par tous.
Nous avons pu recueillir le ressenti d'Anatole et de Simon :
« Ça se passe bien, tous les jours nous faisons une activités différentes et c'est chouette ! »
« Oui c'est chouette ! Nous faisons beaucoup de choses différentes autour du son et nous travaillons sur un large panel de transformation des sons et de composition. Et je trouve que c'est un chouette lycée. »
L'association Kogumi dont font partie Anatole et Simon, a créé une boîte : la Kobox.
Simon nous en a un peu parlé :
« La Kobox est un instrument de musique électronique qui se joue de 1 à 4 personnes. Elle a été construite à Lyon, au départ pour les enfants. »
Simon nous a même dit, en parlant de la Kobox :
« Elle roule, et ça c'est cool ! »

La représentation :

La représentation s'est déroulée à Nicéphore Cité à 14h00 le vendredi 14 Février.
La classe de seconde C, certains enseignants et le responsable du CFA y ont assisté.
Les groupes sont passés à tour de rôle, pour nous faire écouter leur morceau, qu'ils ont modifié ensuite en live grâce à la Kobox.
Ce fut un moment très riche et très spécial, aussi bien pour les spectateurs que pour les musiciens.

Pour l'atelier média et communication,
Mathilde Chatillon et Lucie Girard

Coup de projecteur sur la formation jeunes meneurs !

Samedi 8 mars, à Baudrières, les élèves du Projet d’Initiative et de Communication « Défilé dans la ville et concours jeunes meneurs » de BTS Productions Animales 2ème année, ainsi que les membres d’Avenir Génétique et Passion ont organisé une formation pour apprendre à préparer des animaux laitiers de race Montbéliarde et Prim’Holstein pour un concours.
De 9h à 16h30, les 19 jeunes participants ont pu être accueillis et formés sur différents ateliers : alimentation, lavage des animaux, réalisation et entretien d’une paillasse, présentation sur un ring, tonte et clippage.


A partir de 16h30, pour clôturer la journée en beauté, les jeunes ont pu mettre en application lors d’un petit concours ce qu’ils avaient appris dans la journée. Maxime BREVET et Etienne MOREL ont été chargés de départager les participants. Jérôme TERVILLE (Seconde Bac Pro SDC) a été désigné meilleur meneur de la journée.


Une météo très clémente, des jeunes biens motivés et des organisateurs impliqués ont été la clef d’une journée réussie et placée sous le signe de la bonne humeur. Tous, participants comme organisateurs, sont repartis satisfaits de cet évènement novateur en Saône et Loire !
Les élèves organisateurs du PIC tiennent à remercier vivement les jeunes de Fontaines qui ont été nombreux à répondre présents pour participer à cette formation. Leur motivation a permis que cette journée soit une réussite pour tous !


Le concours jeunes meneurs de Gen & Tech s’annonce donc sous les meilleurs hospices ! Nous vous rappelons que vous pouvez vous inscrire librement pour le concours jeunes meneurs laitier ainsi que le concours jeunes meneurs allaitant. Amandine, Hugues, Adrien et Justine (organisateurs du PIC) vous donnent rendez-vous le Samedi 29 Mars à 19h au Parc des Expositions de Chalon sur Saône.


Venez nombreux !

fh23-1-2014

 

Grand rassemblement d’étudiants au Conseil Régional de Bourgogne

Les étudiants de BTS ACSE (Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation) 2ème année du lycée de Fontaines ont participé le 30 janvier à la grande journée régionale annuelle, journée organisée par la DRAAF (Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt), le réseau des établissements publics de formation et d’enseignement de Bourgogne, le réseau « Action culturelle et animation des territoires » conduit par Raphaël MORETTO, professeur d’ESC (Education socioculturelle) et c’est le Conseil Régional de Bourgogne qui a accueilli près de 211 étudiants dans son hémicycle.

Au programme, la préparation pédagogique et didactique de l’épreuve terminale n°1 d’expression française et de culture socio-économique du BTS Agricole (toutes options) sur le thème « partir-venir :
voyage, mobilité, migration », thème d’étude de la session 2014 du BTS. Les lycées agricoles présents à la journée étaient nombreux : lycée de Fontaines, lycée de Quétigny, lycée d’Auxerre, lycée de Plombières, lycée de Mâcon-Davayé, lycée de Château-Chinon et lycée de Tournus. Tous ces élèves ont été accueillis par Madame Madeleine ASDRUBAL, Chef du Service Régional de la Formation et du Développement (SRFD) à la DRAAF et par Nisrine ZAIBI, Vice-Présidente du Conseil Régional de Bourgogne (membre de la commission Sport, développement à l’international et lutte contre les discriminations - jeunesse).

Au programme

Au cours de cette journée thématique, se sont enchaînés réflexions, analyses, exposés universitaires comme ceux de Pascal LARDELLIER, Professeur des Universités de Dijon ou de Bruno LAFFORT, Professeur de sociologie à l’Université de Franche-Comté, de Pierre-Antoine LANGUET, Ingénieur du contrôle de la navigation aérienne à Roissy, sans oublier le témoignage sensible, poétique mais aussi pragmatique de Grégoire CHEVASSUS, voyageur à bicyclette et ingénieur en télécommunication.
Enfin, le programme s’est achevé par un rappel des règles d’écriture journalistique assuré par Frédéric JOLY, journaliste au Bien Public.
Tous ces intervenants ont invité les étudiants à réfléchir sur des problématiques très actuelles en lien avec la mobilité, le voyage, les migrations…
En tout cas, le but de cette journée a été atteint grâce à une mise au point précise de notions et de concepts souvent abstraits et compliqués.

Les étudiants de BTS 2 ACSE

 

fh21-1-2014

 

TNLA 2014 : En route vers la victoire ?

fh20-2-2014Le lycée a choisi, comme tous les ans, de faire participer des lycéens au trophée national des lycées qui est un concours organisé dans le cadre du Salon de l'agriculture qui a lieu du 26 février au 2 mars 2014 :Le Trophée National des Lycées Agricoles comprend cinq épreuves :
Voilà les épreuves :

• L’épreuve n° 1 de préparation, clippage / toilettage d’un animal

• L’épreuve n° 2 de présentation d’un animal

• L’épreuve n° 3 de réalisation d’un Blog

• L’épreuve n° 4 de communication

• L’épreuve n° 5 de notation de l’implication des élèves sur le Salon

Chaque établissement doit obligatoirement participer à l’ensemble des épreuves. Le Trophée National des Lycées Agricoles distinguera quatre sections (deux sections en races laitières et deux sections en races allaitantes) :

• 1 ère section Prim’Holstein, Montbéliarde, Normande

• 2 ème section Autres races laitières

• 3 ème section Charolaise, Limousine, Blonde d’Aquitaine et Salers

• 4 ème section Autres races allaitantes

Les premières SDE voie scolaire ont été choisies pour participer à ce concours ; seuls six d'entre eux seront sélectionnés pour monter à Paris.

Il présenteront l'affiche en français et en anglais (dont le montage photo a été réalisé par Marie la surveillante) mais aussi toutes les autres épreuves.

Ce sont Mme Dell'Accio, M.Osouf et M.Moreau qui sont chargés de 'ganisation du trophée national des lycéens pour le lycée de Fontaines.

Cela fait maintenant un mois qu'ils organisent ce projet avec les élèves de bac pro sde (1eres), ils ont crée une affiche et M.Osouf commence à dresser les vaches avec ses élèves de 1ères bac pro SDE voie scolaire.

Pour soutenir nos camarades, il suffit d'aller visiter régulièrement leur blog :

tnla-2014-fontaines.blogspot.fr

A vos souris !

Pour l'atelier Média et communication,
Antoine Tricot et Gillian Aguettaz

 

 

SMET : une visite instructive

Le 14 janvier 2014, les secondes pro A et B sont allées visiter le centre d’enfouissement de Chagny appeler SMET (Syndicat Mixte d’Étude et de Traitement) ; il n'y a que 3 sites comme celui-ci en Saône et Loire et le centre d'enfouissement de Chagny est le plus important.
Plus du tiers des déchets de la Saône et Loire est collecté ici.

METHODE de gestion des déchets :3 possibilités

Il y trois techniques pour gérer les déchets :

  • Recyclage (20%)
  • Incinération (40%)
  • Centre de stockage/enfouissement (40%)

COLLECTE des déchets : un travail quotidien

Le SMET de Chagny collecte 70 000 Tonnes par an, ce qui fait environ 300 kg de déchets par personne par an : c'est énorme !
Le personnel du Smet réceptionne 50 à 60 véhicules par jour, les véhicules sont pesés à plein et à vide et sont contrôlés par deux colonnes qui envoient des rayons:
le but est vérifier qu'il n'y a pas de déchets nucléaires.
Le site de la SMET ne collecte que les déchets ultimes, c'est-à-dire les déchets non recyclables. Le coût est d'environ 80€ par tonne.

TECHNIQUE DU SITE

Le site a été ouvert en 1995 et la technique est toujours la même : les ordures sont entassées dans d'énormes casiers et recouvertes de terre.

fh19-1-2014

LES CASIERS

Les casiers font environ 300m de long sur 100m de large et 10 m de hauteur, il est possible de mettre 160 000 m³ ou 200 000 Tonnes dans les casiers qu'ils remplissent en 2 ans et demi (70 000 Tonnes par an)

LA METHANISATION

Le SMET récupère les gaz dégagés par les déchets ; on appelle ce gaz du biogaz.
Il est composé de 50% de méthane, de 40 %de Co2 et de 10% d'autres gaz.
Il est acheminé par 52 kms de tuyau vers le système de méthanisation (cogénération).
Le bio gaz sert à l'entreprise pour produire de l'électricité. Ils sont autonomes, la fumée est récupérée pour chauffer l'eau et les bâtiments du SMET.

fh19-2-2014

Pour l'atelier média et Communication,
Nicolas VOISINE et Thomas DESCHAMPS

 

 

Journées de formation des élèves délégués : deux journées bien remplies !

Une formation spéciale des délégués s'est déroulée à l'espace Saint-Exupéry à Autun les 3 et 4 décembre 2014 ; nos sept déléguées étaient présentes: Marine BLIN, Mathilde GAILLARD, Lysiane MARQUEZ, Chloé MORIN , Violette FOUCARD et Camille PICAULT pour le Conseil Intérieur ainsi que Sophia DUCREUX pour le Conseil d'Administration.
Elles étaient accompagnées par les CPE Mmes Sarron et Sanchez-Boyer.

 

fh17-1-2014


Lors de cette formation, tous les délégués des différents lycées agricoles de Bourgogne (63 élèves) étaient réunis. Cette journée était organisée par les CPE et professeurs d'ESC des établissements. Les objectifs étaient d'apporter une formation commune à tous les élèves délégués, pour ainsi amener de l'innovation par rapport aux formations habituellement proposées dans chaque lycée et de regrouper les représentants des établissements agricoles de Bourgogne.

Le mardi matin était un temps d’installation et de présentation. Le mardi après-midi les élèves ont été répartis en trois groupes et chaque groupe a participé à trois ateliers :

  • un atelier Budget,
  • un atelier CA/CI
  • et un atelier communication (autour de la bataille d'arguments).

Chaque groupe était accompagné par un CPE référent. A partir de 17h15, les élèves ont pu effectuer une visite de la ville d'Autun jusqu'à 19h30. Lors du dîner, les professeurs d'ESC ont organisé des jeux « d'rôles » (mélange de jeux drôles et de jeux de rôles) sur le thème de la citoyenneté ainsi que des saynètes que les élèves avaient eu à préparer.
La journée du mercredi a été consacrée à la simulation des différents conseils (notamment d'un Conseil intérieur) pour que nos délégués soient plus efficaces dans leur nouvelle fonction.

Tous semblent ravis par cette formation à l'extérieur du lycée et motivés pour être des délégués efficaces.

Pour l'atelier Média et Communication ,
Baptiste Lestienne.

 

Stage au Québec : paroles d’étudiants fontenois

Dans le cadre de nos études de BTSA ACSE (Analyse et Conduite des Systèmes d'Exploitation), nous devions effectuer un stage OPA (Organisme Para-Agricole). Nous avons décidé de réaliser ce stage au Québec dans une exploitation agricole et plus précisément à Saint Patrice de Beaurivage, village de 1037 habitants situé à 25 kilomètres de la ville de Québec. Nous avons choisi le Canada, riche pays agricole, pour nous permettre de découvrir de nouvelles productions (soja, érable…), de nouvelles méthodes de travail que nous ne connaissions pas ou très peu en France.

Nous sommes donc partis le 22 juin de l’Aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour 7 heures de vol en direction de Québec.

Une fois arrivés Outre-Atlantique, nous avons été accueillis par nos maîtres de stage, Monsieur Stéphan Therrien, éleveur de 50 vaches laitières Prim’Holstein et producteur de sirop d’érable, et Monsieur André MARCOUX.
Pendant nos 4 semaines de stage, nous avons d’abord découvert nos exploitations et fait connaissance avec la famille. Par la suite, nous avons commencé à travailler tranquillement le temps de nous adapter au décalage horaire qui est de 6 heures.

Au Québec, les saisons sont les mêmes qu’en France, nous avons donc effectué l’ensilage de deuxième coupe, nous avons participé à la construction du bâtiment qui va accueillir le nouveau robot mélangeur de fourrages et de céréales RTM (Rations Totales Mélangées), mais notre travail est aussi passé par le traditionnel fendage de bois pour le printemps suivant.

Par ailleurs, nous nous sommes intéressés à la célèbre production du sirop d'érable, produit emblématique du Canada. Aussi, pour faire du sirop d’érable, qui ne se fabrique que dans cette zone géographique (seul pays où les conditions climatiques sont réunies pour élever un érable), il faut récolter la sève (eau) au printemps pendant le gel/dégel pour la faire bouillir jusqu’au stade voulu par Monsieur Therrien : en sirop, en beurre, en dur ou en sucre. Les formes les plus recherchées et les mieux vendues sont le sirop et le beurre.

Nous avons aussi découvert le pays et ses habitants en nous rendant dans les fêtes de villages où le plus souvent l’activité principale tournait autour de la voiture ou de véhicules motorisés : courses, démolitions, tir de tracteurs…
Après ce séjour de 4 semaines très riche en nouvelles connaissances, nous sommes rentrés en France, notre pays qui nous manquait malgré tout.

Pour finir, nous pouvons dire que cette expérience a été très positive. Ce stage à l'étranger a pu se réaliser grâce à l'aide et au financement du Conseil Régional de Bourgogne, du Ministère de l'Agriculture et du Lycée.

Romain POILLOT, Baptiste CHOUBLEY

fh16-1-2014

Découverte de la volaille de Bresse

Les secondes pro A et B PA ont été visité, le 15 novembre, une exploitation avicole à Sornay. C'est M. Buatois qui les a accueillis et a mis à disposition des locaux pour une présentation de la filière volaille de Bresse par le Conseil Interprofessionnel de la volaille de Bresse.

fh13-3-2014

La volaille de Bresse est une appellation d'origine contrôlée depuis le 1er août 1957, AOP depuis 1976. On ne peut que produire de la volaille de Bresse en Saône et Loire, dans l'Ain et le Jura.

fh13-4-2014
Les caractéristiques de ces volailles sont : plumage blanc, pattes bleues et crête et barbillon rouge.

Merci à nos accompagnateurs : Mme Desserprit, M. Osouf et M. Chopard, pour cette sortie intéressante.

Pour l'atelier Média et Communication
Thomas Deschamps

Semaine de la sécurité routière : une semaine essentielle

Comme tous les CFA du département, le site de Fontaines a consacré la semaine du 7 au 11 octobre 2013 à la Sécurité routière. Ce qui peut apparaître comme une activité traditionnelle au sein des établissements scolaires et donc comme quelque chose de répétitif, s'est avéré, en réalité, des plus enrichissants et intéressants.

Les apprentis de Bac Pro, comme de BTSA, présents sur le site ont, en effet, suivi des ateliers très divers au cours desquels ils ont reçu un certain nombre d'informations pratiques et de culture générale (taux d'alcool dans le sang autorisé, méfaits du cannabis et autres substances illicites, dangers du téléphone au volant …) : autant d'informations qui peuvent paraître banales mais qui, lorsqu'elles sont expliquées par des gendarmes ayant assisté à des accidents mortels, prennent tout leur sens. Différents intervenants les ont guidés et incités à la réflexion, que ce soit la MSA ou les représentants des force de l'Ordre.

La prévention formelle a donc été faite, de même qu'une prévention pratique puisque les apprentis ont pu aussi tester le « test-o-chocs », simulateur d'efficacité de la ceinture de sécurité, ou encore le rélexiomètre. Des ateliers très importants quand on sait que la plupart des apprentis sont de jeunes conducteurs qui seront fréquemment sur la route en raison même de leur mode de formation. Ce sont aussi des utilisateurs réguliers d'engins agricoles motorisés, avec souvent de grosses puissances mais présentant également de nombreux dangers.

fh13-1-2014
Les lycéens en formation Bac Pro, comme tous les participants à cette semaine d'ailleurs, ont été particulièrement marqués et touchés par le témoignage de M. Christian Panchot, auteur de l'ouvrage La tourterelle des Rameaux, dans lequel il fait le récit tragique de la mort de son fils Julien. Ce dernier a, en effet, perdu la vie dans un accident de voiture causé par le cannabis, l'alcool et l'excès de vitesse. Il n'était pas le chauffeur du véhicule mais un simple passager. L'importance de se montrer raisonnable quand on monte dans une voiture et d'être sûr des capacités du conducteur a été illustrée ici de façon très concrète et douloureuse. L'ouvrage de M. Planchot est d'ailleurs disponible au CDI.

Ce témoignage a été relayé par une autre intervention qui a, elle aussi, ému et fait réfléchir les jeunes puisque Georges Rollin- président de l'Association France Adot 71 et greffé du cœur - est venu leur raconter son histoire et les a sensibilisés à la nécessité de communiquer sa position sur le don d'organes.

Cette semaine a enfin constitué une première étape au sein du CFA puisqu'au cours de l'année 2014, un groupe d'apprentis de BTSA réalisera un Projet d'Initiative et de Communication autour de cette thématique. La sensibilisation et la prévention sont donc bien des actions de long terme et doivent être poursuivies tout au long d'une existence de chauffeur comme de passager.

L'atelier Média et Communication avec l'aimable collaboration de M. Boudot.

fh13-2-2014

 

Trois journées de découverte

Les élèves de 1ère Bac professionnel SDE ont participé à un enrichissant voyage d’études techniques courant novembre dans le Vaucluse.

Encadrés par Mesdames DESSERPRIT et GIRGENTI, ils ont étudié des cas concrets permettant d’intégrer la méthodologie de l’approche globale de l’exploitation. La visée d’une telle démarche est d’arriver, à partir d’informations collectées lors de visites d’exploitations, à une représentation cohérente du fonctionnement de l’entreprise agricole dans son environnement. Le programme de visites a permis aux apprenants d’étudier notamment les démarches de qualité comme l’A.O.C. et la mise en marché des produits (vente directe, circuit court…).

Par ailleurs, la conduite d’élevage et des surfaces associées a été observée dans un contexte particulier de moyenne montagne à travers une exploitation porcine à Saint Christol au Mont Ventoux, mais aussi avec un élevage caprin du même secteur géographique. Des productions typiques de la région ont nécessité le détour, il s’agit d’une exploitation productrice de lavande et d’épeautre à Sault ; de plus, les élèves n’ont pas manqué la visite de la distillerie « Aroma’ plantes » sur la route du Mont Ventoux, et la fromagerie à Banon.

Ces trois journées ont été intenses, mais très riches. La visite d’une région agricole éloignée a permis l’étude d’autres systèmes de production.

fh12-1-2014

Les élèves de 1ère bac pro SDE

 

Coopération internationale

erasmuslogo

La boutique du lycée

Vente des produits des exploitations des lycées agricoles
Horaires d'ouverture :
Vendredi de 9h-12h et 13h-18h
Samedi de 9h à 12h

Contact

EPL Fontaines Sud-Bourgogne
10 la Platière
71150 Fontaines
Tel : 03 85 47 82 82
Fax : 03 85 47 82 99
E-Mail : epl.fontaines@educagri.fr